AVANT TOUT, QU’EST CE QUE « LE MICROBIOTE »?

C’est tout simplement l’ensemble des micro-organismes vivants situés dans nos intestins que nous appelons aussi « flore intestinale ». Il s’agit de plus de cent mille milliards de bactéries qui nous sont indispensables pour notre santé. Ces dernières années, la recherche nous a démontré que la plupart des pathologies actuelles ont un lien plus ou moins important avec la qualité de notre microbiote. Différents chercheurs ont démontré qu’une faible diversité  bactérienne de notre flore intestinale pouvait être associé à des maladies telles que l’autisme, le diabète, l’obésité et certaines pathologie inflammatoires…

A QUOI SERT-IL?

Le microbiote nous aide à mieux intégrer les composés alimentaires tels que les fibres à produire aussi certaines vitamines et à favoriser le développement du tube digestif. Il aide à renforcer le système de défense immunitaire grâce à un rôle de barrière. En résumé, il maintient l’intégrité de notre paroi intestinale. D’où l’importance d’apporter régulièrement des probiotiques pour nourrir nos bonnes bactéries intestinales. Mais cela ne suffit pas, encore faut-il leur fournir de l’énergie: C’est le rôle des prébiotiques!
Un microbiote en forme, freine la libération des messagers du stress et potentialise l’action des neuromédiateurs favorisant la sérénité (GABA, sérotonine). Il faut savoir que près de 90% de la sérotonine (hormone du bonheur) est sécrétée par le système nerveux entérique, c’est-à-dire par notre intestin. C’est pourquoi une bonne qualité de flore intestinale permet de réguler le stress et l’anxiété.

QUEL IMPACT L’ACTIVITÉ PHYSIQUE A SUR NOTRE MICROBIOTE?

Sachez que, quand vous faites du sport, votre microbiote garde la forme!
Des études menées sur le sujet ont prouvé que l’exercice physique régulier favorise la diversité de la flore intestinale. Ce qui est un gage de qualité globale de notre microbiote.

Quelle activité physique choisir?
Tous les sports où nous travaillons l’endurance comme le vélo, la marche, la natation, pourquoi pas la course à pieds… A condition de respecter une fréquence cardiaque en dessous de 80% de votre FCMT (Fréquence cardiaque maximale théorique) . Elle vous permettra de maintenir votre équilibre intestinal, de diminuer votre inflammation, d’augmenter votre diversité microbienne au profit de bonnes bactéries et de réduire la perméabilité de votre paroi intestinale. Par contre, lors de différentes expériences, les chercheurs ont pu démontrer que tous sports violents en intensité détérioraient la flore intestinale.
Malheureusement pour les personnes sédentaires, les chercheurs ont pu constater que les bienfaits de l’activité physique sur le microbiote s’arrêtent à partir du moment ou nous ne bougeons plus!
Donc pour notre santé, nous sommes voués à être en mouvement jusqu’à la fin de nos jours…!

CONCLUSION

En résumé, si nous voulons mettre toutes les chances de notre côté pour garder une bonne santé, pratiquons un sport SANTÉ (en dessous de 80% de notre FCMT) associons-le à une bonne alimentation et un bon sommeil!
Voilà un moyen efficace de mettre toutes les chances de notre côté pour se prémunir contre certaines  maladies inflammatoires ou chroniques telles que l’obésité, le diabète et bien d’autres…!

« LE SAGE EST L’HOMME DONT L’INTESTIN FONCTIONNE BIEN! »  BOUDDHA